Actualités

Kaolack : Les acteurs culturels invités à davantage s’impliquer au développement de leur localité

La quatrième édition du Festival international pour l’éveil des consciences, se poursuit à kaolack.

En effet, ce jeudi, un thème d’actualité a réuni les différents festivaliers autour de l’implication des acteurs culturels au développement économique de leur territoire.

 » Cette thématique choisit vise un développement économique culturel avec la vision du chef de l’Etat sur l’Acte 3 de la décentralisation qui dit que nous voulons des territoires viables compétitifs et porteurs de développement durable » a fait savoir le conférencier. Poursuivant ainsi << qu’il faut insister sur les différentes approches telles que la promotion culturelle, les districts culturels et les quartiers Dans ces initiatives, indique t-il, il faut porter un plaidoyer fort surtout faire une sensibilisation pour vraiment amener les acteurs à s’engager pour le développement économique du territoire.

M. Sarr ajoute que  » Nous avons beaucoup insisté pour leur dire que cette mission est importante pour ces collectivités territoriales mais aussi que l’Etat les accompagne davantage à réussir leur mission par-ce-que nous voulons avoir des industries culturelles dynamiques mais des acteurs culturels qui savent aussi porter des projets de territoire à travers des projets culturels je veux dire qui feront aujourd’hui des bénéfices qui pourront créer des emplois, qui pourront créer beaucoup de choses , ils ont porté ce plaidoyer et j’encourage ces derniers et invite l’Etat à écouter la culture, les acteurs culturels. L’Etat est entrain de faire des efforts certes mais c’est minime , il faudrait qu’aussi ces acteurs sachent leur mission sur terre, leur mission par rapport , insister sur la citoyenneté, davantage créer des projets culturels mais également se rapprocher des centres culturels pour pouvoir bénéficier des différents projets qui sont logés là-bas et le ministre de travailler dans ce sens et qu’ils s’impliquent à davantage réussir le développement économique »

 

« On ne peut pas faire le développement sans impliquer le secteur de la culture juste pour dire que la culture est un moteur puissant du développement on a vu que beaucoup de projets ont échoué par-ce-qu’on a pas vu la dimension socio culturel . Le ministre de la culture a revu à la hausse les fonds des cultures urbaines à hauteur d’un milliard avec la mise en place d’une structure dirigée par un PCA . Et les acteurs culturels doivent aussi beaucoup essayer de se rapprocher des centres culturels à l’exemple de JMAN par-ce que y’a beaucoup de mannes financières dans les ONG , le ministère >> a avancé la directrice du centre culturel régional Mme Aby Faye .

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Redaction: actupress20@gmail.com Contact 77 652 24 87
To Top

Copyright © 2022 Tous les droits reservés par Actu Press